English

Habibi's Angels: Commission Impossible

 
...


Quand et où :

Pour des billets gratuits à l'événement en streaming, le 6 décembre cliquez ici.

Texte : Hoda Adra and Kalale Dalton-Lutale;
Dramaturg : Josianne Dulong-Savignac;
Mise-en-scène : Sophie Gee;
Chorégraphie : Claudia Chan Tak.

Acteurs :

Chadia Kikondjo (Water);
Aida Sabra (Emma);
Lesly Velazquez (Tamara);
Emilee Veluz (Beth);
France Rolland (voix de Habibi).

Concepteurs :

Décor : Lyne Paquette;
Costumes : Sophie El Assaad;
Lumières : Leticia Hamaoui;
Vidéo : Amelia Scott;
Son : Maria Elena Stoodley;
Gestionnaire de production : Emmanuelle Brousseau;
Régie : Alessandra Tom;
Directrice technique : Sophie Bergeron;
Assistance Concepteur : Zoé Roux.

Talisman Théâtre a commandé auprès de deux jeunes autrices, Kalale Dalton-Lutale et Hoda Adra, une pièce de théâtre interculturelle et bilingue. Talisman est impatient d’unir ces deux forces créatrices: le lyrisme de Kalale, son point de vue tragi-comique et réaliste-magique, combiné aux les observations franco-arabes aigües de Hoda sur la culture québécoise et son énergie poétique-slam: la table est mise pour un spectacle provocant et fascinant.

La pièce sera dirigée par Sophie Gee.

Habibi’s Angels: Commission impossible nous renvoie à ces questions fondamentales: comment la carte de la diversité agit-elle comme outil pour conserver l’aveuglement bien pensant des derniers gardiens du colonialisme? Comment lutter contre une élite oppressive pour créer une véritable démocratisation des arts et de la culture ? Et surtout, à quoi ressemble ce nouveau monde pour lequel nous résistons?

La pièce est librement inspirée du roman expérimental magico-réaliste par Kaie Kellough, Accordéon (2016), également ancré à Montréal, qui dépeint la co-évolution d'une ville et de ses minorités culturelles.

Résumé :

Profonde, poétique et délicieusement décalée, la pièce est une radiographie vivante de Montréal qui met à nu ses fondations, anciennes et modernes. Une meta expérience de la collectivité avec des visions féministes contrastées. De sa couche la plus extérieure - une pluie de correspondances - à son noyau le plus profond - un complot pour détruire La Machine - la véritable cible de la pièce est le tokénisme. Tout cela dans une ville qui ne peut même pas aligner ses rues avec les quatre points cardinaux! Mise en garde au public: vous êtes invités à une célébration grinçante de Montréal.

L'action débute alors que deux artistes non-binaires et appartenant à des "minorités visibles", sont mandatées pour écrire une pièce bilingue qui doit aborder les thèmes que sont le Québec, le féminisme, l’histoire des femmes, l’amour et l’immigration…rien de moins ! La première autrice se rebelle: "Je préfère mourir plutôt que d'écrire le spectacle féministe multiculturel. [...] J'ai l'impression de nourrir un monstre." La seconde répond : " Je ne me réveille pas le matin en me disant: Oh que je suis diverse!! [...] Faisons éclater ces catégories". Il n’en faut pas plus pour que le chaos intersectionnel s’empare de leurs plumes!

Les autrices construisent un système labyrinthique de personnages et de situations pour piéger et exposer Habibi, cette "machine tentaculaire mangeuse de données" qui se nourrit du contenu que les artistes produisent. Nous voyons alors Montréal dans une multitude de perspectives: celle d’une écrivaine bloquée luttant contre la procrastination avec du café et des cigarettes, celle d’une jeune voisine de palier immigrante qui refuse l’ordre établi, celle d’une voisine âgée arabophone avec les mains dans la terre, et celle d'un esprit aquatique espiègle qui a plus d’une flèche à son arc. Quand Habibi emprisonne finalement leurs personnages féminins dans l’usine de Théâtre de la Diversité, elles parviennent à renverser la situation et alors, la machine ne peut que s’autodétruire.

 

Presse

 
Habibi’ Angels : Commission impossible : En effet, impossible !

«...la mise en scène de Sophie Gee est inventive malgré la distanciation sociale, les quatre interprètes – auxquelles s’ajoutent Chadia Kikondjo, Aida Sabra, et France Rolland (voix d’Habibi) –, franchement énergiques, la scénographie, simple et efficace, les chorégraphies de Claudia Chan Tak, de qualité, l’utilisation de la vidéo, fort bienvenue et les costumes de Sophie El Assaad, délirants. Soulignons leur mélange amusant de motifs multiculturels fusionnés avec une esthétique bédéesque dans un style « superhéroïnes Power Rangers ». --Merci: Mario Cloutier, JEU Revue de théâtre, 01 Dec 2020

THÉÂTRE: Minorités (in)visibles

Dans une société où un gouvernement québécois tokéniste – faisant des efforts symboliques d’inclusion vis-à-vis de groupes minoritaires dans le but d’échapper aux accusations de discriminations – refuse de reconnaître l’existence du racisme systémique, Habibi apporte un éclairage rafraîchissant. --Merci: Mario Cloutier, 26 Nov 2020

Regards sur une pièce de théâtre féministe queer issue de la diversité culturelle intersectionnelle (sic)

La voix d’Hoda, que j’ai rejointe par téléphone le 20 novembre, est joyeuse. ... « C’est une pièce méta-théâtrale », résume-t-elle, enfin. Je réalise aussitôt que, sans m’en rendre compte, nous avons bel et bien parlé de la pièce tout au long de l’entrevue. Car le spectacle en vient à poser cette même question qui a nourri nos échanges : comment mettre de l’avant des récits alternatifs sur Montréal, sans pour autant que l’art devienne de la peinture à numéro ? --Merci: Sarah-Louise Pelletier-Morin, Spirale, 25 Nov 2020

En temps de pandémie, pouvoir créer «change tout»

Sophie Gee, metteuse en scène de Habibi’s Angels (Théâtre Talisman), prend aussi les choses avec perspective. ... « Je pense qu’on peut tous gagner à se calmer, à vivre une jachère, à se recentrer sur les processus plutôt que sur leurs produits. Utilisons ce temps en salle comme une résidence supplémentaire, ce qui est un grand luxe artistique. » --Merci: Catherine Lalonde, LeDevoir, 21 Nov 2020

 

Notre équipe

 
...
Hoda Adra, autrice

Hoda Adra est poète de spoken word et cinéaste, et sa pratique est ancrée dans l’écriture comme acte de résistance et d’inscription de soi. Née au Liban, élevée en Arabie Saoudite et adoptée par Montréal, ce triangle inspire son premier album La liberté des sens, récit rhythmique d’un corps arabe et féminin propulsé d’un monde à l’autre. Utilisant la performance comme gage contre l’effacement, Hoda examine les tensions entre la planétarité et l’auto-censure, à travers le récit de soi, l’interrogation somatique et la voix. Ses écrits explorent l’apartheid du genre, l’histoire orale avortée et les politiques de marginalisation en lien avec la motricité féminine. Puisant poétiquement dans les phénomènes de l’enfance, la psychogénéalogie, et la physique quantique, Hoda cherche à transmettre que nos cœurs –lorsque constellés – peuvent devenir des espaces de réimagination collective.

Hoda est artiste en résidence au M.A.I et à Main Film, et par le passé au Spoken Word Program et au New Media Institute du Banff Centre. Son travail est soutenu par le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des Arts et des Lettres du Québec. Parmi ses apparitions: le Canadian Festival of Spoken Word, la Nuit blanche, le FQD, la Place-des-Arts, le FIFEQ, les RIDM, le Montreal Stop-Motion Festival, les Halles de Bruxelles, et une fois, elle a remporté la médaille d’argent au Grand Slam du Québec. En cachette, Hoda panse ses mots par la peinture.

 
...
Kalale Dalton-Lutale, autrice

Kalale est une autrice et interprète de Toronto. Elle a joué dans Pervers / Cite, Montréal MonoChrome, dans la performance de l'Unité des jeunes créateurs chez Playwrights' Workshop Montreals, au Festival The Revolution They Wrote Theatre, et dans KillJoy's Kastle: une maison hantée féministe à Toronto et à Los Angeles. Récemment, sa pièce Pinky Swear a été mise en nomination pour deux prix METAs: Nouveau texte exceptionnel et artiste émergent exceptionnel. Pinky Swear a également été nominée pour un prix Tom Hendry dans la catégorie inaugurale théâtre jeune public. Kalale a récemment obtenu un diplôme en écriture dramatique à l'École nationale de théâtre du Canada où elle a développé un certain nombre de nouvelles œuvres.

 
...
Josianne Dulong-Savignac, dramaturge pour la traduction

Josianne est diplômée en études théâtrales de l'École de théâtre UQAM. Elle s'intéresse aux pratiques interdisciplinaires actuelles ainsi qu'à l'esthétique relationnelle. Dans le cadre de sa recherche-création à la maîtrise en arts de l'UQAM, Josianne a conçu Pour avoir une image claire de l'homme, une exposition participative mettant en question la mémoire collective liée au contexte néo-colonial canadien, la participation des visiteurs et leur volonté de regarder les visages pâles des images d'archives des pensionnats autochtones. Josianne travaille également en tant que régisseure et dramaturge pour plusieurs créateurs. Elle est également assistante artistique aux Deux Mondes et médiatrice culturelle à La Serre | Arts vivants. Aux multiples facettes, elle était également membre du comité de rédaction des magazines d'art: aparté | arts vivants et Artichaut.

 
...
Sophie Gee, metteure en scène

Diplômée de l’École Nationale de Théâtre du Canada, Sophie Gee est une metteure en scène et créatrice dont les oeuvres mélangent le théâtre, la danse et l'art contemporain. Sous le nom de Nervous Hunter, elle a créé, entre-autres: Lévriers (au Montréal Arts Interculturels, Centre National des Arts du Canada, CAM en tournée), Domestik (Eastern Bloc, Montréal), The Phaedra Project (No! I! Don’t! Want! To! Fall! In! Love! With! You!) (Montréal Arts Interculturels), I am such a small container for all this (Festival SEAS, Islande). Elle a aussi travaillé avec Imago Theatre (The Tropic of X de Caridad Svich) et Geordie Productions (Fear of Missing Out de Michaela di Cesare). Prochainement, elle fera parti des six metteurs en scène/créateurs invités pour un projet de Théâtre I.N.K., en plus d’être une des artistes en résidence au Théâtre aux Écuries. Là-bas, elle travaillera sur sa prochaine création: Bonnes Bonnes.

 
...
Claudia Chan Tak, Chorégraphie

Elle est une artiste pluridisciplinaire basée à Montréal. Elle gradue de l’Université Concordia en Intermedia/CyberArts, Department of Studio Arts en 2009. Trois ans plus tard, elle reçoit la bourse d’excellence William Douglas pour son baccalauréat en danse contemporaine à l’Université du Québec à Montréal. Elle y termine un mémoire-création dans le cadre de la maîtrise dont le sujet questionne les liens possibles entre genre documentaire, identité culturelle et danse. Le solo autobiographique qui en résulte, Moi, petite Malgache-Chinoise a été présenté au MAI (Montréal, arts interculturels) en décembre 2016. Ses autres créations chorégraphiques ont été présentées dans plusieurs festivals et théâtres, tels que OFFTA, Phénomena, Zone Homa, La Petite Scène, Art Matters et Edgy Women. Elle co-crée en 2013, 2015 et 2017 avec Louis-Elyan Martin trois pièces présentées à Tangente abordant de façon ludique des clichés de la danse contemporaine. Elle danse aussi dans de nombreux projets de la Compagnie Les soeurs Schmutt, Philippe Dandonneau et la Fanfare Pourpour.

Nos acteurs

 
...
Chadia Kikondjo (Water)

Juste après avoir reçu son Bacc. en théâtre, Chadia a commencé sa carrière professionnelle en se lançant dans le 2PlayTour avec Geordie Productions en 2019. Elle a tourné les spectacles FOMO et The Water Chronicles. Elle a également joué dans White (2019) qu'elle a également co-dirigée. Et pour son travail le plus récent, Black Balloon avec le Centaur Theatre's: The Portico Project. En plus d'être comédienne, Chadia est également chanteuse / compositrice et son apparition la plus notable a été sur La Voix 6 en 2018. En tant qu'artiste, bey-hiver à temps plein et rent-head à temps partiel, Chadia s'efforce de créer et de soutenir des œuvres qui suscitent des conversations et remettent en question les normes sociétales.

 
...
Aida Sabra (Emma)

Aida est active dans les arts de la scène depuis 1983. Elle a enseigné le théâtre, l'expression physique, le mime et la danse à l'Université libanaise. Elle a également enseigné l'expression théâtrale à la Star Academy. Elle a joué des rôles principaux dans des productions théâtrales en tant qu'actrice, mime et danseuse. Elle a joué dans plusieurs séries télévisées et productions cinématographiques. Elle a été nominée pour le prix de la meilleure actrice pour sa performance monodrame au Festival du Caire pour le théâtre expérimental en 1997. Aida a participé à plusieurs festivals de théâtre en Tunisie, au Koweït; et Sharja U.A.E, où la pièce The Dictator a reçu le prix du meilleur théâtre en 2013. Elle a également écrit et réalisé plusieurs pièces.

 
...
Lesly Velazquez (Tamara)

Lesly est une comédienne d’origine mexicaine établie à Montréal depuis 2012. Elle a fait des études en langues et littérature avant de finir son baccalauréat en théâtre, à l’Université de Veracruz. Au Mexique, elle a travaillé avec Mercedes de la Cruz, Alberto Lomnitz et Boris Shoemann. Son parcours artistique l’a amené à participer dans plusieurs projets en tant que comédienne et manipulatrice tel que Cabaret de l’objet, traité # 4 (La Pire-Espèce), Lola, un monde qui s’achève (Ondinnok), Jean dit (Théâtre l’Activité), Fiel (Théâtre Ink), Valparaiso (Singulier Pluriel) et Migraaants (Coop Ludotek). Elle a continué sa formation, entre autres, à l’École de Mime, au Dynamo Théâtre, au Théâtre Resource Center et aux Ateliers Danielle Fichaud.

 
...
Emilee Veluz (Beth)

Emilee Veluz est une Philippine née au Canada et travaille comme acteur professionnel de théâtre, de cinéma et de télévision depuis plus de 20 ans. Prenant une petite pause pour être épouse et maman de 3 enfants, Emilee est ravie d'être de retour à plein temps avec le soutien de sa famille. Elle a fait des tournées dans l'est du Canada et aux États-Unis avec le Geordie Theatre et est surtout connue sur scène pour son rôle de June dans la pièce lauréate du Prix du Gouverneur général, Where the Blood Mixes de Kevin Loring et Twinkle dans la pièce à succès de Montréal, Miss Orient(ed) par Nina Lee Aquino et Nadine Villasin; tous deux produits par le théâtre Teesri Duniya. Emilee est très heureux de travailler pour la première fois avec Talisman Theatre. Les crédits sélectionnés pour la télévision et le cinéma comprennent Clouds, The Moodys, 19-2, Nine Lives, Broken Trust et The Lottery. La diversité au théâtre, à la télévision et au cinéma est très importante pour Emilee et malgré toutes les barrières d'être une femme de couleur dans cette industrie, son objectif est de continuer à représenter les sous-représentés et à raconter les histoires de «l'autre».

 
...
France Rolland (voix de Habibi)

Depuis sa sortie de l’Université Concordia, France a joué au théâtre dans de nombreuses pièces dont Macbeth (Modern Times Stage Company), Angélique (Black Theatre Workshop / Table D'Höte Theatre), L'Histoire du Soldat (Orchestre Symphonique de Laval), Top Girls (Segal Center for Performing Arts), The Bacchae et Medea (Scapegoat Carnivale Theatre), Sexy Béton (Projet Porte Parole), Snowman (Imago Theatre), Les Contes Urbains (Théâtre Urbi et Orbi). Elle a participé au Festival TransAmériques, au Just for Laughs Festival et au Toronto SummerWorks Performance Festival. Elle est récipiendaire d’un MECCA, Meilleure Interprétation Féminine (Medea) et un META, Meilleure Rôle de Soutien (The Bacchae).

Nos concepteurs

 
...
Lyne Paquette : Concepteur de décor

Lyne est une fondatrice (avec Emma Tibaldo) et directrice artistique et exécutive de Talisman Théâtre. Diplômé de l' École nationale de théâtre, la scénographie est la deuxième carrière de Lyne. Elle a reçu une bourse de perfectionnement pour œuvrer auprès de l’atelier de fabrication de marionnettes Michael Curry design. Depuis 2003, Lyne a conçu des décors et accesoires pour le théâtre, la danse, et les productions d'opérettes à Montréal. Lyne a aussi fait un assistanat en conception au Stratford Shakespeare Festival. Elle a conçu des décors et des costumes pour des productions Talisman depuis 2005.

 
...
Sophie El Assaad : Costumes

Sophie est une artiste de théâtre et plasticienne aux racines libanaises / britanniques, transplantée de Bahreïn à Montréal. Son travail théâtral principalement en conception, évolue désormais vers l'écriture et la mise en scène. Elle est lauréate de trois Prix du Théâtre anglophone de Montréal: Artiste émergente (2017) et Meilleure Conception de Costumes (2017 et 2018). Sophie est une finissante du programme de mentorat du Black Theatre Workshop 2017/2018 et est actuellement en résidence au MAI dans le cadre de leur programme Alliance. Sa pratique artistique explore les thèmes du Moyen-Orient et cherche à remettre en question les perceptions occidentales.

 
...
Leticia Hamaoui, Lumières

Issue de l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx (Théâtre Production, 2013), Leticia Hamaoui œuvre depuis comme régisseure, assistante metteure en scène et surtout conceptrice d’éclairage. À l’été 2015, elle conçoit les lumières de deux comédies : Pierre et Marie…et le démon, au Théâtre des Grands Chênes, puis Boeing Boeing, dans une mise en scène d’André Robitaille. En 2016, elle met en scène et éclaire sa propre création, Douce, au ZH Festival. Depuis trois ans, elle signe les éclairages du Festival du Jamais Lu, en plus de collaborer avec les metteurs en scène Jean-Philippe Baril Guérard (La singularité est proche, OFFTA), Jean-François Guilbault (Les Sangs, Bébé Sorcière), Fabien Cloutier (Bonne retraite, Jocelyne), Philippe Boutin (Being Philippe Gold; Chante, Edmond!), Sylvain Scott (Le Scriptarium 2019), Olivier Ducas et Francis Monty (L’anatomie de l’objet, Traité N°5: L’état des choses), Nicolas Gendron (Et au pire, on se mariera; L’Enfance de l’art – Doigts d’auteur de Marc Favreau), puis Annie Ranger (Faire la leçon). En parallèle, elle poursuit un dialogue constant avec plusieurs chorégraphes, dont Natacha Filiatrault (Pavlov), Manuel Shink (La mécanique des dessous), Gabrielle Bertrand-Lehouiller (Naïve; La paix dans le monde) et Alexandra Landé (In-Ward).

 
...
Amelia Scott : Vidéo

Amélia est une conceptrice vidéo, une technologue en projection et une artiste des nouveaux médias travaillant dans le théâtre, l'opéra, la danse et au-delà. Basée à Montréal et travaillant partout au Canada, elle utilise la conception scénique et des outils de performance interactifs pour créer des installations immersives et des espaces publics transformés. Elle enseigne également la technologie et le design vidéo à l'École nationale de théâtre du Canada.

 
...
Maria Elena Stoodley : Son

Chanteuse, autrice, autrice-compositrice et conceptrice sonore la moitié du temps, Maria consacre le reste de son temps à l'organisation communautaire. Née à Tio'tia: ke, Montréal, elle mêle souvent sa passion pour la justice sociale et la libération des noirs à ses pratiques artistiques. Elle a étudié l'écriture créative et la musique électroacoustique et a interprété sa musique à l'international, notamment au Cameroun et à Brazzaville, au Congo. Son plus récent travail de conception sonore a été présenté dans les pièces de théâtre The Mountaintop, Rootless Tree, Manman LaMer, Black Out (nominé pour la conception sonore exceptionnelle aux META's - Montreal English Theatre Awards).

 
...
Emmanuelle Brousseau : Gestionnaire de production

Emmanuelle Brousseau est une autrice et travailleuse culturelle pigiste, habitant à Montréal. Originaire de Trois-Rivières, elle a étudié la musique, la littérature, le cinéma et la scénographie, avant de d’obtenir un diplôme en production théâtrale à l’École Nationale de Théâtre du Canada (2017). Depuis, elle a travaillé avec le Festival TransAmériques, la Compagnie Marie Chouinard, le Collectif Castel_Blast, l’artiste de performance Soleil Launière, ainsi que pour plusieurs organismes/compagnies artistiques de Montréal. Emmanuelle est la co-directrice artistique du Cabinet d’Ingéniosités, avec qui elle a mis sur scène deux de ses pièces: Se rincer l’âme au windshield washer (2016) et Nous sommes les enfants du hangover 95 (2019), dans le cadre du Festival Saint-Ambroise Fringe de Montréal. La première s’est d’ailleurs mérité le prix de la «Meilleure production francophone» du festival.

 
...
Alessandra Tom : Régie

Elle est une artiste sino-canadienne basée à Montréal dont les crédits de théâtre professionnel impliquent des rôles de metteure en scène, de dramaturge et d’idéatrice en création collective. Diplômée de l'Université Concordia en création de performances avec une mineure en droits de la personne, elle a combiné les deux passions dans le but de mettre en scène des œuvres socialement pertinentes. Ses productions au Fringe de Montréal incluent la régie pour Adoration (Tantalus), la mise en scène de Bite Your Tongue (SortOf Productions) et plus récemment la mise en scène, productrice et la co-créatrice de Attempts in Flight nominées au Frankie (Productions Dai Bao).

 
...
Sophie Bergeron : Directrice technique

Sophie Bergeron se spécialise en tant que directrice technique et conceptrice de vidéo. Son objectif est de développer ses projets au plus haut niveau possible et son désir d'accomplissement la pousse constamment vers l'innovation. En constante recherche de nouveaux défis, en plus du théâtre elle souhaite travailler au sein d'expositions muséales, d'expériences immersives, de danse, de cirque et auprès du jeune public. Elle est également très intéressée par les tournées sous toutes ses formes. Avant de faire le saut en théâtre, elle a obtenu un DEC en arts visuels ainsi qu’un DEP en ébénisterie et en finition de meuble. Lors de sa formation à l’École nationale de théâtre du Canada, elle a notamment travaillé sous la supervision de Simon Cloutier, Pierre Phaneuf, Kathleen Gagnon, Victor Lamontagne, René Lavoie, Isabelle Brodeur, Gonzalo Soldi et Mathieu St-Arnaud.

 
...
Zoé Roux : Assistance Concepteur

Zoe Roux est une conceptrice de décors, de costumes et d'éclairage basée à Montréal. Elle a reçu le prix «Outstanding Emerging Artist» aux The Montreal English Theatre Awards pour sa scénographie et sa conception d'éclairage pour Invasive Species (productions Blue Ox) et Smackhead (We Are One). Parmi les autres crédits récents: la conception des costumes et des éclairages pour Madame Catherine prépare sa classe de troisième à l'irrémédiable (Surreal SoReal Theatre), conception de costumes et d'éclairage sur Encore (Théâtre Tableau D'Hôte), scénographie pour All Flesh is Grass (The Other Theatre), scénographie et éclairage sur Winter's Daughter (Théâtre Tableau D'Hôte) et décors et conception d'éclairage sur Counter Offense (Théâtre Teesri Duniya). De plus, elle est une finissante du programme de mentorat d'artiste du Black Theatre Workshop 2016-2017.